Catégorie : Presse

Le club quimpérois de Karaté a bien résisté à la crise sanitaire

De gauche à droite : Alexandre Musso, senseï Frédéric Ayassamy, Bertrand Lagadec, le président Stéphane Dunas, François Hugues et Pierre Berthelot, lors de l’assemblée générale de vendredi soir.

Le club de karaté de Quimper a bien résisté à la crise sanitaire. Malgré une saison perturbée par les restrictions et les confinements, le club a pu annoncer, lors de l’assemblée générale qui s’est tenue vendredi soir, une hausse du nombre des adhérents.

C’est devant une vingtaine de personnes que s’est tenue vendredi soir l’assemblée générale du Karaté Club de Quimper, à la maison Pierre-Waldeck Rousseau. Le président Stéphane Dunas – qui entamera sa 5e année à ce poste après le vote de fin de séance – est revenu sur une saison particulière liée évidemment aux restrictions et aux confinements. Mais le club a tenu bon et pu exposer des finances saines. Et même si des festivités importantes et conviviales ont dû être annulées, comme la galette des Rois et la fête de fin d’année (ainsi que le séjour à Okinawa), le nombre d’adhérents n’a pas fléchi, passant même de 114 à 117 alors que les cours se sont tenus en distanciel dès mars 2020 et que les activités extra-sportives étaient en baisse. Senseï Frédéric Ayassamy a mis en place ses entraînements face caméra, sachant s’adapter à ce nouveau type de cours restreints qui ont su faire des émules ailleurs.

Déjà 138 adhérents.

Et la saison démarre fort, puisque le club enregistre à cette date une nouvelle poussée de ses adhésions. Le club compte 138 adhérents (y compris la self-défense et le renforcement musculaire), dont 24 pour les cours du samedi à Briec, dispensés depuis la rentrée 2015 par Pierre Berthelot aux enfants âgés 6 à 14 ans, un chiffre qui a presque doublé par rapport à la saison d’avant.

Une vingtaine de personnes étaient présentes vendredi soir dans les locaux de la maison Pierre-Waldeck Rousseau, au Braden, pour l'AG du Karaté Club de Quimper.

Une vingtaine de personnes étaient présentes vendredi soir dans les locaux de la maison Pierre-Waldeck Rousseau, au Braden, pour l’AG du Karaté Club de Quimper.

Le président compte également dégager des fonds pour investir dans du nouveau matériel, tandis que parallèlement la subvention ville aurait baissé d’un quart. Une démarche que le club ne comprend pas alors qu’il s’est battu pour maintenir son activité tout le long. « On espère pouvoir relancer nos rendez-vous l’année prochaine », poursuit le président qui sait combien le lien social est primordial au sein d’une asso sportive qui a mis de côté les compétitions depuis déjà plusieurs années.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/le-club-quimperois-de-karate-a-bien-resiste-a-la-crise-sanitaire-20-12-2021-12893063.php

Un an de distanciel au Karaté Club de Quimper

Senseï Frédéric Ayassamy lors d’un cours donné en visio pour les élèves de Quimper.
Senseï Frédéric Ayassamy lors d’un cours donné en visio pour les élèves de Quimper.

Cela va bientôt faire un an que le Karaté Club de Quimper donne des cours en visio. Pas l’idéal même si les élèves sont au rendez-vous et progressent malgré tout.

Le Karaté Club de Quimper (KCQ) a été l’un des précurseurs, dans la région quimpéroise, des cours sportifs en distanciel, qui s’apprêtent à « fêter » leur premier anniversaire.

Les senseïs Frédéric Ayassamy, du Dojo Quimper, et Pierre Berthelot, du Dojo Briec, tiennent le cap en dispensant tous les jours de la semaine pour Quimper et tous les samedis pour Briec, des cours en visio aux adhérents, qu’il s’agisse du karaté enfants, ados, adultes ou du renforcement musculaire. Seuls la self-défense et le kobudo (pratique des armes traditionnelles) ne peuvent se pratiquer par visio mais le KCQ garde l’espoir de pouvoir reprendre les cours au plus vite.

Assiduité et progrès

« Beaucoup de nos adhérents restent assidus en dépit de la distanciation. Cela nous donne le courage de persévérer dans cette voie en attendant des jours meilleurs et je suis agréablement surpris des progrès de ceux-ci », se félicite Frédéric Ayassamy. Et d’ajouter : « Avec notre président, Stéphane Dunas, nous souhaitons dès que possible donner nos cours en extérieur, en appliquant bien sûr toutes les précautions sanitaires nécessaires. Ils nous tardent de se retrouver en présentiel ».

Senseï Pierre Berthelot, lors d’un cours en visio avec les élèves de Briec.

En attendant, l’assiduité de nos jeunes adhérents pousse le club à accroître le nombre de cours enfants en visio afin de leur assurer une meilleure progression. Le bureau du KCQ reste actif et travaille actuellement à la mise en place de son assemblée générale via un vote électronique qui est en cours d’élaboration.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/un-an-de-distanciel-au-karate-club-de-quimper-03-03-2021-12713329.php

Le Karaté Club de Quimper veut étoffer son offre à la rentrée

Les cours en salle avaient repris dès le 11 mai; avec notamment des exercices de renforcement musculaire.

Le Karaté Club de Quimper s’est efforcé d’organiser, chaque jour durant le confinement, des cours en direct via un média privé, puis dès le déconfinement du 11 mai, des cours d’une heure en extérieur, sur deux sites quimpérois. Pour les plus jeunes, le sensei Frédéric Ayassamy a continué de diriger des cours interactifs à distance.

Ce club, de plus de quarante ans d’existence, a, par ailleurs, choisi depuis quelques années de développer son service aux adhérents en ouvrant de nouveaux cours destinés à un plus large public, comme la self-défense et le renforcement musculaire. 

La charte du « Sport bien être »

Frédéric Ayassamy possède, aujourd’hui, tous les diplômes requis pour diriger des séances portées également sur le cardio, dans le respect du bien-être de la personne. Celui-ci est actuellement formateur au sein de la fédération Sports Pour Tous et son expertise, dans ce domaine, a permis au club d’acquérir la charte de « Sport bien être ». Son credo étant « de ne jamais terminer un cours plus mal que lorsque l’on est arrivé ».


Projet de self-défense pour ados

Le sensei du Karaté Club de Quimper a constaté, lors de récents stages, qu’il existe une demande pour la mise en place d’un nouveau cours : la self-défense réservée aux adolescents. En effet, il est souvent difficile pour un jeune de treize ans, par exemple, de se confronter physiquement à un adulte. Donc à partir de septembre – sous réserve de l’évolution sanitaire -, un créneau horaire sera prévu à cet effet.Renseignements et coordonnées sur le site internet : http://karate-club-quimper.fr

© Le Télégramme  https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/le-karate-club-de-quimper-veut-etoffer-son-offre-a-la-rentree-21-07-2020-12586263.php

Le professeur du Karaté Club donne des cours quotidiens à distance

Senseï Frédéric Ayassamy donne des cours à partir de chez lui, visibles tous les jours à partir de 16 heures.

Le professeur du Karaté Club de Quimper donne des cours à distance, chaque jour, à partir de 16 h. Plus de cinquante des 100 adhérents y sont inscrits.

Comme tous les clubs de sport, le Karaté Club de Quimper a été contraint de stopper ses activités au dojo. « C’est la santé qui prime. Nous avons annulé tous nos événements jusqu’à la rentrée de septembre », explique son président Stéphane Dunas.

Rapidement, il a fallu trouver des moyens pour continuer les cours. Son professeur, le Sensei Frédéric Ayassamy, a sollicité le bureau de l’association pour réfléchir à une solution afin de pouvoir pratiquer chez soi. Il a alors proposé de faire ses cours à partir de chez lui, de se filmer en direct et de les diffuser sur les réseaux sociaux, créant des groupes selon les grades et le niveau pour pratiquer le karaté, les katas, l’aspect physique (exercices complémentaires), les bunkai et la self-défense.

Le karatéka peut progresser en pratiquant seul, à son domicile, afin d’en maîtriser les mouvements techniques. Ces cours en ligne sont accessibles tous les jours à partir de 16 h. Les pratiquants peuvent le revoir en différé, poser des questions au Sensei qui apporte une réponse personnalisée, lui faire parvenir ses propres vidéos pour être corrigé. « Le but est de prouver qu’il est possible de pratiquer de chez soi, sans avoir de matériel. J’essaie de motiver les pratiquants, de revenir sur ce qu’ils ont appris et pour les plus gradés, travailler de nouveaux aspects de notre art. Je corrige également certaines idées reçues sur les bons mouvements à adopter, comme les abdominaux par exemple », précise le Sensei.

Sur la centaine d’adhérents, plus de cinquante sont inscrits à ces cours en ligne. « Une vraie dynamique est née, petit à petit et j’ai de très bons retours. Je me sens un peu seul toutefois devant ma caméra, il manque une interactivité », conclut-il.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/le-professeur-du-karate-club-donne-des-cours-quotidiens-a-distance-06-05-2020-12548157.php

Karaté. Fête du club samedi à la halle d’Ergué-Armel


Le Karaté Club de Quimper organise sa fête de fin de saison samedi 6 juillet, à la halle des sports d’Ergué-Armel, dès 16 h. À cette occasion, les membres du club commenceront cette journée par différentes démonstrations de karaté, katas, ippon, kumité (combat), kobudo (armes) avec l’ensemble des adhérents, petits et grands et les pratiquants de la self-défense. Ces démos seront suivies par un moment de convivialité autour d’un pot durant lequel sera procédé au tirage de la tombola. La journée se terminera par un repas (sur réservation).


Pratique
Renseignements : mél. contact@karate-club-quimper.com.

Le Télégramme.

Karaté Club. 20 personnes au stage de self-défense


Une vingtaine de personnes ont participé, ce dimanche, à la halle des sports de Penhars, au stage de self-défense dirigé par Frédéric Ayassamy. Ce rendez-vous annuel, organisé par le Karaté-club de Quimper, a réuni des licenciés du club et des personnes n’ayant jamais pratiqué et voulant découvrir la discipline, le but étant de pouvoir prévoir les situations et de les maîtriser dans le maximum d’éventualités possible.

Ce stage était un prolongement des cours donnés le mardi soir, de 19 h 30 à 21 h, dans la salle de La Tour d’Auvergne, des cours couplés avec des séances de renforcement le samedi de 14 h 15 à 15 h 30.

Frédéric Ayassamy (à droite) en démonstration avec Pierre Berthelot, également enseignant au Karaté-club.  (JEROME CLASSE )

Vous pouvez retrouver des photos de ce stage soit sur l’onglet photos ou soit facebook : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10218519438354384&id=1148217936&sfnsn=mo

Défiler vers le haut
Karaté Club Quimper