Auteur : Dominique HENAFF

Le professeur du Karaté Club donne des cours quotidiens à distance

Senseï Frédéric Ayassamy donne des cours à partir de chez lui, visibles tous les jours à partir de 16 heures.

Le professeur du Karaté Club de Quimper donne des cours à distance, chaque jour, à partir de 16 h. Plus de cinquante des 100 adhérents y sont inscrits.

Comme tous les clubs de sport, le Karaté Club de Quimper a été contraint de stopper ses activités au dojo. « C’est la santé qui prime. Nous avons annulé tous nos événements jusqu’à la rentrée de septembre », explique son président Stéphane Dunas.

Rapidement, il a fallu trouver des moyens pour continuer les cours. Son professeur, le Sensei Frédéric Ayassamy, a sollicité le bureau de l’association pour réfléchir à une solution afin de pouvoir pratiquer chez soi. Il a alors proposé de faire ses cours à partir de chez lui, de se filmer en direct et de les diffuser sur les réseaux sociaux, créant des groupes selon les grades et le niveau pour pratiquer le karaté, les katas, l’aspect physique (exercices complémentaires), les bunkai et la self-défense.

Le karatéka peut progresser en pratiquant seul, à son domicile, afin d’en maîtriser les mouvements techniques. Ces cours en ligne sont accessibles tous les jours à partir de 16 h. Les pratiquants peuvent le revoir en différé, poser des questions au Sensei qui apporte une réponse personnalisée, lui faire parvenir ses propres vidéos pour être corrigé. « Le but est de prouver qu’il est possible de pratiquer de chez soi, sans avoir de matériel. J’essaie de motiver les pratiquants, de revenir sur ce qu’ils ont appris et pour les plus gradés, travailler de nouveaux aspects de notre art. Je corrige également certaines idées reçues sur les bons mouvements à adopter, comme les abdominaux par exemple », précise le Sensei.

Sur la centaine d’adhérents, plus de cinquante sont inscrits à ces cours en ligne. « Une vraie dynamique est née, petit à petit et j’ai de très bons retours. Je me sens un peu seul toutefois devant ma caméra, il manque une interactivité », conclut-il.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/le-professeur-du-karate-club-donne-des-cours-quotidiens-a-distance-06-05-2020-12548157.php

Une centaine de personnes aux vœux du club de karaté

Les membres du Karaté Club de Quimper et les élus, samedi après-midi dans la salle d’entraînement de La Tour d’Auvergne.

Près d’une centaine de personnes se sont retrouvées, samedi en fin d’après-midi, dans la salle d’entraînement de La Tour-d’Auvergne, pour assister aux vœux du Karaté Club de Quimper, présidé par Stéphane Dunas. La cérémonie fut suivie par la remise des grades, faite par Senseï Frédéric Ayassamy, aux nombreux jeunes présents. Année transitoire, le club compte, à ce jour, 114 licenciés. Le but, après une période de chute des effectifs, est de retrouver les 150 licenciés. Cela se fera aussi par l’organisation de stages durant l’année, notamment de self-défense, et un travail axé sur la communication.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/une-centaine-de-personnes-aux-voeux-du-club-de-karate-20-01-2020-12482930.php

Effectif stable de 114 adhérents au Karaté club

Sensei Pierre Berthelot, Sensei Frédéric Ayassamy, François Hugues (trésorier adjoint); le président Stéphane Dunas, Bertrand Lagadec (trésorier), Stéphane Le Bars (vice-pdt) et Fabienne Prigent (secrétaire).

Une trentaine de personnes étaient présentes vendredi soir à l’espace associatif Pierre-Waldeck Rousseau au Braden, pour assister à l’assemblée générale du Karaté Club de Quimper.

« Cela a été un mandat plus facile que le premier », a noté dans son introduction le président, Stéphane Dunas. Au terme des délibérations, en fin de débat, il part pour une troisième année d’investiture à ce poste.

« Je veux mettre l’accent sur la convivialité », a-t-il poursuivi, rappelant que depuis plusieurs années déjà le club n’est plus investi dans aucune compétition. Ce qui permet aussi de le dynamiser autrement, et cette dynamique passera sans doute par la réembauche, à temps partiel, du sensei Frédéric Ayassamy. Son but sera de renforcer les effectifs qui avaient chuté consécutivement après son départ professionnel, puis s’étaient stabilisés, notamment chez les adultes. La dynamique passera par la communication et les relations extérieures. Les finances sont saines, avec une trésorerie dépassant les 7 000 €. Le club compte actuellement 114 adhérents, dont 18 inscrits en self-défense et renforcement musculaire. On peut rappeler qu’ils n’étaient que 58 en 2011.

Dans l’esprit de Masaji Taira

Le club organise des stages de self-défense et s’associe également avec l’aïkido. Des cours sont donnés à Briec par sensei Pierre Berthelot avec des pratiquants en hausse et « un bon groupe d’ados ». Le Karaté Club de Quimper (depuis 2012) dépend de la fédération Sport pour tous, l’éloignement des compétitions en étant la raison principale, et fait désormais partie de l’école Kenkyukaï de Masaji Taira, un des maîtres actuels du Goju Ryu d’Okinawa. Davantage de stages de self-défense seront prévus en 2020 et des séances avec les enfants des IME dès janvier.

Le nouveau bureau

Président, Stéphane Dunas ; vice-président (relation médias), Stéphane Pitrey ; secrétaire, Stéphane Le Bars ; trésorier, Bertrand Lagadec ; trésorier adjoint, François Hugues ; webmaster, Dominique Hénaff ; juridique, Émilie Pouffier ; infographiste, Alex Musso ; membres, Fabienne Prigent et Audrey Glémarec.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/effectif-stable-de-114-adherents-au-karate-club-23-12-2019-12466175.php

Défiler vers le haut
Karaté Club Quimper